Calcul Pinel 2018 : Comment effectuer le calcul de la loi Pinel

    Quand vous payez trop d'impôts sur le revenu à votre goût, il est possible, sous certaines conditions, de profiter de réductions d'impôts.

    Il s'agira ici d'investir dans l'immobilier locatif pour ainsi prétendre à profiter des avantages de la loi pinel. Cette loi, mise en application depuis maintenant 3 ans, vise à relancer la construction de logements dans les zones où l'offre est nettement insuffisante. Il s'agira ici d'acheter un logement en vue de le louer. Par contre, il existe un calcul surface loi pinel qu'il faudra respecter. Les conditions sont les suivantes:

    • vous achetez un logement en état futur d'achèvement, on parle ici de VEFA ou un logement ancien qui demande à être rénové
    • il faut que le logement puisse être proposé à la location dans les 30 mois
    • vous aurez trouvé des locataires dans les 12 mois. Ces locataires paieront un loyer dont le calcul defiscalisation pinel a été clairement défini suivant les règles mises en place
    • ce logement répondra à des normes thermiques visant à réduire la consommation d'énergie
    • la durée de location sera assez longue, soit 6, 9 ou 12 ans

     

    Une fois ces conditions réunies, vous pouvez prétendre à être défiscalisé. Par contre, il s'agit bien d'une réduction d'impôts. Si son montant est supérieur à celui de votre impôt, vous ne serez pas remboursé, la différence sera perdue. De plus, il n'est pas possible de reporter cette réduction d'une année sur l'autre. La réduction sera étalée sur la durée de la location.

    Il sera possible de profiter d'une réduction pouvant aller jusqu'à 21% de votre investissement ou 63 000€ au maximum. Le pourcentage dépendra de la durée de location. Ainsi, pour 6 ans ce sera 12%, vous passerez à 18% pour 9 ans et enfin 21% pour 12 ans. Par contre, plutôt que de passer votre temps à essayer de faire le calcul loi pinel. Utilisez plutôt un simulateur de calcul reduction impot pinel. Il ne vous faudra que peu de temps pour le remplir et vous obtiendrez assez vite le résultat de loi pinel calcul. Parfois, vous pourriez être agréablement surpris par ce calcul reduction impot loi pinel. Voilà pourquoi il ne faut pas hésiter à le faire.

    Comment utiliser le simulateur de calcul loi Pinel?

    • vous commencerez par préciser votre situation de famille
    • puis vous indiquerez vos revenus et le montant de votre impôts sur le revenu
    • si vous le connaissez, vous donnerez le montant de vos charges mensuelles
    • le questionnaire vous demandera si vous avez déjà investi dans l'immobilier
    • ne restera plus alors qu'à fournir vos coordonnées. Cela permettra à un expert de vous rappeler pour vous donner le résultat de calcul pinel. Mais aussi pour vous conseiller dans votre futur investissement

    Sinon, sachez qu'ici, vous ne pourrez pas fixer vous-même le montant de votre loyer. Il s'agira de l'établir en fonction de sa surface habitable et de sa zone de localisation. En effet, le calcul loyer loi pinel est réglementé pour éviter le dérapage des prix dans les zones où les logements proposés à la location sont trop peu nombreux. Le calcul du loyer pinel n'est donc plus laissé au bon vouloir des propriétaires. Sachez encore qu'il existe un calcul plafond loyer pinel. La formule calcul loyer pinel est en elle-même très simple puisqu'il suffira de faire une multiplication. Les zones reprises pour le calcul loyer pinel 2017 sont les suivantes:

    • la première zone A bis reprend Paris et sa proche banlieue
    • dans la zone suivante, la A, vous retrouvez le reste de la banlieue parisienne
    • puis sont regroupées en B1 les grandes agglomérations de plus de 250 000 habitants
    • vient ensuite la zone B2 reprenant les communes dont la population est comprise entre 50 000 et 250 000 habitants
    • la dernière zone C regroupant toutes les autres communes

    Suivant la zone où se situe votre logement, le calcul loi Pinel sera différent

    Finance argent

    Sachez que cette dernière zone C disparaîtra dès janvier 2018. Et normalement la loi Pinel était prévue jusqu'en décembre de cette année. Mais le président Macron a prévu de la reconduire pour 4 ans. Voici donc une bonne nouvelle pour les investisseurs immobiliers! Concrêtement le calcul loyer pinel zone b1 ne sera pas le même que dans le calcul loyer loi pinel 2017 en zone A. Mais en faisant une petite recherche, vous retrouverez facilement le calcul loyer pinel gouv. Il suffira de vous repérer dans le tableau fourni pour vous aider à appliquer la formule calcul loyer pinel.

    L'importance de bien effectuer le calcul loi Pinel

    Une fois que le calcul pinel loyer sera effectué, vous saurez très exactement à quoi prétendre. C'est ce loyer qui vous permettra d'obtenir un emprunt immobilier sans apport. En effet, vos rentrées d'argent vous permettront de procéder au remboursement de votre prêt. Il sera donc important de procéder au calcul du loyer pinel avant d'aller voir votre conseiller bancaire. Vous serez alors en mesure de lui fournir un exemple calcul loi pinel. C'est à partir de ce loi pinel calcul loyer que vous connaîtrez votre capacité d'emprunt.

    Par contre, rien ne vous empêche d'effectuer ce calcul defiscalisation pinel plusieurs fois pour être certain d'avoir obtenu les bons chiffres. Sinon, n'hésitez pas à vous renseigner à divers endroits. Mais vous verrez que le calcul loyer pinel restera inchangé.

    Une fois que votre emprunt sera remboursé, vous vous serez constitué un patrimoine immobilier non négligeable. Et ce, sans sortir d'argent de votre poche. Puisque tout aura été financé à l'aide du pinel calcul loyer. Et à la fin du bail locatif, plusieurs options se présenteront à vous:

    • vous signez un nouveau bail de location. Et les loyers vous permettront de vous constituer une retraite complémentaire. Par contre, vous ne profiterez plus de la loi de défiscalisation. Mais rien ne vous empêchera d'acheter un nouveau logement pour être à nouveau éligible. Et d'ici là, le calcul surface pinel aura peut-être changé. Il faudra donc à nouveau vous renseigner pour savoir exactement le calcul defiscalisation pinel
    • vous préférez vendre votre bien et ainsi profiter d'une plus-value
    • désormais ce logement deviendra votre résidence principale

    Bien choisir le bien immobilier pour votre investissement : une nécessité

    Nous avons vu que, pour profiter de la réduction d’impôt que vous propose la loi Pinel, il était nécessaire de respecter des plafonds : le plafond du loyer, calculé en fonction de la surface utile, et du barème du dispositif Pinel, ainsi que d’un certain coefficient, mais également les plafonds de prix.

    En effet, le prix de votre bien ne doit pas dépasser les 300 000 euros. Ici, nous allons justement nous intéresser au bien qui sera le plus avantageux pour vous. Cela ne se détermine pas en termes de surface, ni de plafond de loyer, mais bien en termes d’équipements et de normes. Alors, est-il plus avantageux avec le dispositif Pinel d’investir dans le neuf, ou l’ancien ? C’est ce que nous allons voir tout de suite :

    • L’investissement dans un bien neuf : le prix de cet investissement est un peu plus onéreux que le prix d’un appartement ancien. Cependant, vous devrez tout de même respecter le plafond qui a été mis en place. Si le bien est affiché à un prix élevé, sachez que vous allez bénéficier d’un coefficient, qui vous permettra de diminuer les frais de notaire. Sachez également que, parfois, il est possible que le promoteur vous les offre. Mais attendez, ce n’est pas tout ! En plus de profiter d’une belle surface, vous allez pouvoir être exonéré de loyers fonciers pendant les deux premières années, ce qui vous permettra notamment d’amortir plus facilement l’investissement, et le prix du bien. Sachez également qu’en plus de la surface habitable confortable, vous allez avoir plus de facilités à revendre votre bien, avec un beau coefficient multiplicateur, car les biens de ce type sont très convoités. À la revente, pas de plafond, vous allez vraiment pouvoir réaliser une jolie plus-value
    • L’investissement dans un bien ancien : comme vous l’aurez compris, vous allez pouvoir profiter d’une plus belle surface, car les appartements de ce genre sont moins onéreux, en revanche, ils impliquent de réaliser des travaux. Et cela peut jouer en votre défaveur, car le prix de l’appartement pourrait bien doubler. Aussi, ce n’est pas un investissement que nous vous recommandons, pour votre investissement dans le dispositif Pinel. Le coefficient, pour l’achat dans un bien ancien, est beaucoup moins intéressant

    Maintenant, vous savez comment faire pour bien choisir votre bien. Vous souhaitez avoir plus d’information concernant le dispositif Pinel, et comment être éligible, avant de réaliser un investissement et donc bénéficier d’une réduction d’impôts intéressante ? Nous allons tout vous dire.

    Calcul pinel

    Comment être éligible au dispositif Pinel : on vous dit tout

    C’est vrai, pour profiter de la réduction d’impôts que vous propose la loi Pinel, il est absolument nécessaire de répondre à certains critères. Nous allons les voir, un peu plus en détail :

    • Respecter les différents plafonds mis en place : c’est vrai, il est nécessaire de respecter un plafond de loyer, mais également un plafond d’investissement. Respecter ces plafonds vous permettra de pouvoir profiter de la réduction d’impôts du dispositif Pinel
    • Se trouver dans une zone éligible : eh oui, pour votre investissement en loi Pinel, il est nécessaire de vous situer dans une zone éligible. Ce sont les métropoles notamment, où les loyers sont élevés, mais également où la demande est très forte
    • Un appartement dans les normes : si les appartements en loi Pinel doivent être proposés avec des loyers raisonnables, ils doivent également répondre à des normes, notamment la norme RT 2012 sur la consommation d’énergie. Les appartements neufs doivent également posséder le label BBC

    Maintenant, vous savez tout sur la loi Pinel. Comment fixer les loyers, quels sont les plafonds (le plafond de loyer et de l’investissement), comment calculer facilement le loyer de votre appartement, sans passer par la surface utile et le coefficient…Vous avez toutes les cartes en main, pour bien préparer votre projet immobilier !